Mafate le 17 et 18 novembre 2016

 

Dans le cadre de leur programme d’E.P.S (éducation physique et sportive), les élèves de terminale en électrotechnique (ELT) ont fait une randonnée pédestre traversant les cirques de la Réunion.  Ils sont partis du col des bœufs, passés par la nouvelle pour s’arrêter dormir une nuit à Marla avant de rejoindre Cilaos par le col du Taïbit. Un florilège de leurs impression.

20161118_064015

La sortie à Mafate, c’était bien parce-que c’était une découverte mais aussi un plaisir malgré les ampoules (toute la boite de double peau y est passée. Nous avons redécouvert la nature.

J’ai aimé être en contact avec la nature, je me suis ressourcé.

Ce qui était bien c’est le silence dans la montagne.

Et puis cela nous a permis de mieux connaître notre île ( à noter que sur les 29 partis, seuls 3 étaient déjà allé à Mafate) en découvrant des paysages qui nous étaient inconnus.

Moi, j’ai aimé les paysages différents, voir des animaux dont des cerfs.

Moi, j’ai apprécié le moment où nous avons vu la cascade.

J’ai adoré la point de vue de la passerelle Ethèves entre la Nouvelle et Marla

20161118_064002

Nous avons été déconnecté quelques jours du monde numérique (pas de facebook, etc…). Nous nous sommes amusés avec une simple bouteille d’eau. Nous avons joué du Maloya pour des touristes avec un rouleur, un djembé et un kayamb.

Je me suis senti comme Robinson Crusoé

Nous avons fait des nouvelles connaissances et appris à mieux nous connaître. Nous avons pu passer du temps ensemble, tous les élèves de la classe. Il y avait une très bonne entente, les relations profs -élèves étaient différentes bien que le respect de l’adulte ait été toujours présents. Ce qui était agréable aussi c’est l’amabilité des gens partout durant le séjour, dans les sentiers, dans les gîtes.

Tout le monde se disait “bonjour”

J’ai aimé faire cette sortie car nous étions ensemble pour un temps plus long qu’une sortie ordinaire

Nous avons aussi découvert nos capacités physiques. C’est une sortie à ne pas oublier mais physique, je ne la referais pas de sitôt même si le gite était confortable et la nourriture bonne. La vue vaut vraiment le coût de faire des efforts. Et puis merci aux professeurs qui nous ont fait découvrir de beaux endroits, de nous avoir motivés. Un petit clin d’œil et un grand merci aux médecins métropolitains qui étaient sur notre route. C’était vraiment difficile mais bien, nous avons pu découvrir nos capacités physiques (pour certains insoupçonnées et surtout leur capacités à reproduire un effort intense) et même nous surpasser.

Mi lé krazé

pas capable est mort sans essayer

En résumé: découverte, partage, efforts physiques ont été les ingrédients de cette sortie.

20161118_063929 20161117_114649