Les objectifs du congrès mondial sur la baleine à bosse

La conférence de presse du 30 juin 2017 a permis aux organisateurs d’exprimer clairement les objectifs du congrès mondial sur la baleine à bosse, dont la seconde édition se tient cette année à La Réunion.

 

M. Didier Robert, Président de la Région, s’est félicité d’accueillir d’éminents scientifiques internationaux qui pourront échanger et faire avancer la recherche à cette occasion. Mais le congrès s’adresse également au grand public et aux élèves dans un souci de vulgarisation. De plus M. Robert ambitionne de faire valider l’inscription d’un chemin des baleines au patrimoine mondial de l’Unesco, dossier déposé il y a trois ans déjà : les baleines à bosse, qui migrent sur des milliers de kilomètres, pourraient ainsi bénéficier de zones sanctuaires et la population mondiale continuerait à progresser pour enrayer les massacres des années 1980.


Mme Le Normand de l’IRT a parlé d’une opportunité pour notre île, notamment dans le développement de l’écotourisme, en espérant pérenniser l’événement dans la zone Océan Indien. Laurent Mouysset de Globice se félicite de la signature d’une charte d’approche des mammifères marins et des tortues et des sorties d’observation prévues pendant la semaine. Enfin Anjara Saloma du Comité Scientifique malgache, spécialiste de l’étude acoustique des baleines, veut développer les actions environnementales et les nouvelles techniques d’observation et de référencement des mammifères marins.

Programme du congrès (PDF)

Un programme alléchant ! Suivez nos articles pour en savoir plus !