21 germanistes au cœur de l’Europe – mai 2019

21 élèves germanistes de la 2nde à la Terminale, la plupart en section européenne, viennent de passer deux semaines en Allemagne. Hébergés par leurs correspondants allemands du Humboldt-Gymnasium à Trèves en Rhénanie-Palatinat, ils ont pu découvrir la plus vieille ville d’Allemagne Augusta Treverorum avec ses vestiges romains et autres monuments historiques. C’est aussi la ville où est né Karl Marx en 1818 – et non seulement on y a érigé une grande statue en sa mémoire, mais figurez-vous que même les feux tricolores, côté piétons, affichent des petits Karl Marx en vert et en rouge !

 

La découverte de la vallée où se situe Trèves, creusée par la Moselle et bordée de vignobles a amené le groupe à visiter de petites villes pittoresques comme Cochem ou Beilstein, à naviguer sur la rivière en passant une écluse et à visiter un château du Moyen-Âge. Le contraste avec la modernité du centre européen de la ville du Luxembourg, à 50 km de Trèves, était frappant. La visite de la Cour des Comptes Européenne dans ce quartier ultra-moderne aux bâtiments et aux infrastructures impressionnants et puis la découverte du centre historique ont pu montrer à quel point cette région transfrontalière vit de l’échange entre les habitants des pays voisins: le Luxembourg, la Belgique, l’Allemagne et la France. Les élèves ont doublement compris qu’ils étaient au cœur de l’Europe lors de la visite de la ville allemande d’Aix-la-Chapelle à deux heures et demi de bus au Nord de Trèves. C’est d’ici que Charlemagne gérait son Saint-Empire romain germanique et c’est dans la cathédrale d’Aix-la-Chapelle que l’on peut voir son trône et des reliques conservées dans des châsses richement décorées. Ensuite, la visite de l’ancienne usine de sidérurgie à Völklingen s/ Saare au Sud de Trèves et tout près de la Lorraine a beaucoup plu aux élèves et ils ont appris énormément de choses sur l’ère industrielle et les conditions de travail des ouvriers jusque dans les années 1980. Puis, la visite du musée d’histoire de l’Allemagne à Bonn les a plongés dans le passé mouvementé d’une Allemagne occupée (4), divisée (2) et enfin réunie (1).

En voilà donc un programme avec tant de visites pédagogiques permettant aux élèves non seulement de revoir leur cours d’histoire mais aussi de s’imprégner du mode de vie allemand et de pratiquer la langue. Des élèves enchantés de leur voyage et des enseignantes très satisfaites du groupe – cela laisse à penser que ce n’est pas la dernière fois que l’on pourra donner une telle opportunité aux élèves du lycée Roland Garros désireux d’approfondir leurs connaissances d’allemand et de s’ouvrir à l’international. Rendez-vous dans deux ans pour un nouvel échange avec le Humboldt-Gymnasium de Trèves !