ASLRG 2019 – Raid du Sud

Les choses sérieuses commencent. Le Raid du Sud ouvre le bal des compétitions qualificatives pour le raid académique. Un retour sur cette journée par l’un des participants.

Après avoir participé à deux raids que nous qualifierons d’entraînement, place aux choses sérieuses: le Raid du sud. Comme d’habitude maintenant, parole d’élève:

Après 2 ans à être du côté caché du Raid en tant que Jeune Officiel (JOff), j’ai décidé cette année de voir ce que c’était de faire partie des raideurs. Envie de ressentir cette adrénaline juste d’avant départ … Et franchement c’était une très bonne expérience, une toute autre organisation.

Cette année, dans mon équipe il y a Logan qui est dans ma classe en terminale, Nina et Maxime, deux élèves en classe de seconde. Je connaissais les deux garçons grâce aux sorties randonnée sportive. Nous nous connaissons bien (nos capacités), Logan et moi car nous allions aux entrainements du mardi soir de l’A.S et avons couru souvent ensemble. Avec Maxime, connaissance récente, nous avons fait deux courses en début d’année. Il restait Nina que je ne connaissais que de nom, c’est une belle rencontre.

Durant ce raid on a dut beaucoup s’encourager, surtout Nina qui a bien avancé malgré tout avec son petit vélo. Pendant cette journée, on a dut enchainer plusieurs épreuves. 15 km de vélo assez difficile à certains moments, mais tout de même réalisable. Suivi d’une C.O (course d’orientation) en binôme, relativement facile pour nous. Puis du run and bike (2 personnes à vélo et 2 qui courent) qu’on a bouclé assez rapidement. Après ça, on a fini le raid chronométré par un trail en road Book (un parcours où seules les directions sont données) pas très compliqué non plus. Et enfin une épreuve bonus : du tir à l’arc avec trois flèches chacun et chaque flèche permettaient de gagner 30 secondes sur le temps total. On a réussi à récolter 3 minutes …

Malgré tous les efforts fournis on a pas réussi à se classer dans les 5 premiers, pour avoir notre qualification au raid académique mais, on sait qu’on a donné le maximum. Tout n’est pas perdu car il nous reste tout de même une chance de se qualifier en février au raid d’un autre district.

C’était une bonne expérience car Logan et moi on a en quelque sorte, transmis tout ce qu’on  savait du Raid. Par exemple, qu’il fallait remercier les jeunes officiels (Merci entre autres, à notre Joff : Loana) sans eux, tout cela ne pourrait être possible. Surtout penser à ceux qui sont en plein soleil, pour nous indiquer le chemin à prendre. Mais aussi, qu’il faut se respecter entre équipes et s’entraider, être fiers de nous, d’avoir fini le raid et de ce qu’on a fait ce mercredi 27 novembre 2019.

En tous les cas d’un point de vue personnel, je suis fier du parcours qu’on a pu accomplir tous ensemble, fier de représenter le lycée Roland Garros du Tampon.

Anthony

 

Rendez-vous en février 2020…