« L’odyssée de la lumière » racontée par Jean-Marc Bonnet-Bidaud

Dans le cadre de la Fête de la Science 2019, et en partenariat avec l’Institut Confucius de la Réunion, les Amis de l’Université et Sciences Réunion, ainsi qu’avec les lycées Pierre Lagourgue et Bois d’Olive, l’atelier des deux infinis du Lycée Roland Garros avait le plaisir et l’honneur de recevoir, ce mercredi 13 novembre en deuxième partie de matinée dans l’amphithéâtre, Jean-Marc Bonnet-Bidaud, astrophysicien au CEA de Paris-Saclay et vulgarisateur dans plusieurs revues scientifiques, notamment Ciel et Espace.

C’est devant un public nombreux, plus de 230 élèves et professeurs, de différentes classes et niveaux des filières générales et technologiques, et parmi eux des élèves des lycées partenaires, de l’option de seconde « physique des deux infinis » et de l’atelier, que Jean-Marc Bonnet-Bidaud, après avoir rappelé les concepts de base concernant la lumière, a exposé son « odyssée » depuis le coeur du Soleil jusqu’aux phénomènes à l’origine du développement de la vie sur Terre. Il a ensuite pris le temps de répondre précisément et en détail aux nombreuses questions qui lui ont été posées, notamment sur la fin de vie des étoiles, domaine dont il est un spécialiste, et notamment l’évolution des plus massives d’entre elles au stade d’étoiles à neutrons ou de trous noirs, qui fascinent l’auditoire.

L’exposition qu’il a réalisé en 2015 à l’occasion de l’année de la lumière était du reste exposée dans le hall de l’amphithéatre, et servira encore comme support de travail aux élèves de l’option, qui pourront travailler ainsi également sur l’origine de la lumière, apparue environ 300.000 ans après la naissance de l’Univers, image qu’a réussi à recomposer le satellite européen Planck en 2013.

Avant de quitter le lycée pour rejoindre Saint-Denis où il tenait le soir-même une autre conférence, Jean-Marc Bonnet-Bidaud et son épouse, ont tenu à participer, et avec enthousiasme, à l’activité de l’atelier des deux infinis, réuni en début d’après-midi, pour préparer l’animation concernant la supraconductivité présentée deux jours plus tard sur le village de la fête de la science.

L’atelier remercie chaleureusement le conférencier et son épouse, ainsi que l’ensemble des partenaires du projet, pour cette rencontre chaleureuse et inoubliable avec les lycéen.ne.s de l’atelier et la très belle réussite de cette journée au Lycée Roland Garros.