BCPST

CPGE Biologie, Chimie, Physique et Sciences de la Terre


Page principale BCPST 974

Livre d’or FAQ Que sont-ils devenus ? Liens utiles Annuaire

bcpst_recadre

Présentation

Sur 2 ans, les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) visent la réussite aux concours d’entrée des écoles de commerce et d’ingénieurs, mais aussi vétérinaires ou militaires, écoles normales supérieures (ENS), École des chartes…

Réparties en 3 filières (littéraire, économique ou scientifique), elles proposent un programme d’études pluridisciplinaire et fournissent aux élèves des méthodes de travail utiles, quelle que soit la poursuite d’études.

Parmi cette offre, la CPGE BCPST (Biologie, Chimie, Physique, Sciences de la Terre, mais aussi mathématiques !) est la seule prépa scientifique proposant une composante Biologie/Sciences de la Terre, ainsi qu’un enseignement de géographie.

Organisation des études

Prévues sur 2 ans, il est toutefois permis aux étudiants qui le souhaitent de redoubler une fois en 2e année pour améliorer leurs résultats aux concours.

Les classes prépa s’intègrent dans le cadre du lycée. Qui dit lycée dit petites promotions et encadrement pédagogique renforcé.

Les enseignants des classes préparatoires se rendent disponibles. Ils jouent le rôle de tuteur, reçoivent individuellement les élèves qui cherchent des conseils et les accompagnent dans leur travail.

L’emploi du temps est partagé entre cours, travaux dirigés (TD) et, pour les prépas scientifiques, travaux d’initiative personnelle encadrés (TIPE). S’y ajoutent les devoirs sur table et les colles, qui sont des entraînements aux oraux des concours.

Pour qui ?

La CPGE BCPST est destinée aux étudiants issus de terminale S.

Quels concours ?

La CPGE BCPST permet de présenter les concours pour devenir vétérinaire, ingénieur, enseignant, chercheur, …

Admissions

Avec le bac et sur dossier scolaire.

L’ensemble de l’équipe pédagogique examine les notes et les appréciations de première et des deux premiers trimestres de terminale. Les résultats aux épreuves anticipées et la motivation sont aussi pris en compte.

  • Ces classes sont conseillées aux élèves réguliers et travailleurs, qui apprécient l’approfondissement et la compréhension des connaissances. Elles sont accessibles aux bacheliers généraux (S, L, ES, selon le cas) et, parfois, réservées aux bacheliers technologiques (STG, STI, STL, STAV, selon le cas).

À noter : avant d’intégrer la prépa, il est possible de suivre une à deux année de mise à niveau via une classe préparatoire à l’enseignement supérieur .

  • Il faut savoir évaluer ses chances pour être sûr d’être retenu et ne pas miser forcément sur les prépas les plus « réputées ». Discutez-en avec votre professeur principal et allez aux journées portes ouvertes des lycées.
  • L’admission en CPGE est gérée par une procédure informatisée après inscription sur Admission-Post Bac . Dès janvier, l’élève choisit 12 classes prépa au maximum, dont 6 au plus par filière.

Diplômes

Les prépas ne débouchent pas sur un titre, mais donnent droit à des crédits.
Inscrites dans le système LMD, les prépas valident des crédits européens (120 au maximum à l’issue des 2 ans) qui permettent d’obtenir des équivalences en cas de réorientation.

Rythme de travail

Un emploi du temps chargé et beaucoup de travail personnel.

  • La préparation des concours exige un rythme soutenu. Selon une enquête de l’Observatoire de la vie étudiante, un élève de prépa travaille en moyenne 60 heures par semaine, cours et travail personnel confondus. Cela laisse peu de place pour les loisirs… Pour tenir le rythme et supporter la pression, il faut savoir s’organiser et se ménager, régulièrement, des pauses détente.
  • La prépa permet d’acquérir des méthodes de travail rigoureuses qui serviront pour la suite des études, mais aussi dans la vie active.
  • L’évaluation régulière du travail permet de contrôler le niveau et d’assurer une progression des acquisitions. Les exigences étant élevées, les notes baissent souvent en début de prépa. Pour autant, il ne faut pas se décourager. La persévérance portera ses fruits.

Derniers articles