CORONAVIRUS : comprendre comment fonctionne le virus et les tests diagnostics

Une vidéo pour répondre aux questions que vous vous posez :

  • pourquoi l’appelle-t-on coronavirus ?
  • Pourquoi certaines cellules sont-elles infectées et pas d’autres ?
  • Comment le virus utilise-t-il la cellule pour se multiplier ?
  • Comment l’organisme répond-il à l’infection virale ?
  • Quels tests, pour quelles informations sur l’infection virale ?

Ces sujets sont en lien avec les enseignements de la section STL et du BTS Analyses de Biologie médicale

Vidéo réalisée par Sabine Orsoni et Amandine Guilloux de l’academie de versailles

https://genie-bio.ac-versailles.fr/spip.php?article388

 

 

L’option Biotechnologies en seconde pour la rentrée 2020

Vous trouverez ci-dessous les informations essentielles concernant l’option Biotechnologies en seconde.

L’enseignement Biotechnologies en classe de seconde est basé sur la réalisation de manipulations en laboratoire et s’effectue en groupe à effectif réduit (moins de 15 élèves).

Pour aller plus loin et découvrir l’univers du laboratoire en option biotechnologies :

CORONAVIRUS : comprendre le risque biologique et les gestes barrières

Voici une vidéo pour expliquer le risque biologique associé au coronavirus et montrer l’importance des gestes barrières.

Quelques notions de base en relation avec les enseignements de STL Biotechnologies et du BTS Analyses de Biologie Médicale.

Sciences à l’école en STL biotechnologies : projet TropiFun

Le projet TropiFun impliquera les élèves de terminale STL dans la caractérisation de la diversité génétique des microorganismes fongiques du sol et notamment des champignons entomopathogènes dans un écosystème tropical naturel déjà bien étudié pour sa flore et son entomofaune.

Le projet TropiFun impliquera les élèves de terminale STL dans la caractérisation de la diversité des microorganismes fongiques du sol et notamment des champignons entomopathogènes dans un écosystème tropical naturel déjà bien étudié pour sa flore et son entomofaune. Le projet emploiera le «metabarcoding», stratégie basée sur l’amplification des séquences «barcode» de champignons, associée à une technologie de séquençage haut débit.

Lire la suite