Valentina day

Le 16 juin 2021, le lycée Roland Garros a célébré l’anniversaire du voyage de la première femme dans l’espace : le 16 juin 1963, Valentina Terechkova prenait place à bord de Vostok 6, pour un périple de 3 jours qui propulsait les Russes en tête de la conquête spatiale. M. Lameyer, professeur de sciences physiques féru d’astronomie, est à l’initiative de ce projet intitulé « Valentina day » qui a permis aux élèves de seconde 3 et à des membres de la brigade de l’égalité de célébrer dignement cet incroyable anniversaire dans l’amphithéâtre de notre établissement.

Partyof three!

Le programme était riche en enseignements et en surprise avec une présentation de l’histoire des femmes dans l’espace, puis la remise des prix à des élèves remarquables, comme Abby Gigan, major du BIA cette année. M Lameyer a offert son livre préféré et un écusson à Léa et Julie, d’autres jeunes filles méritantes, mises à l’honneur pendant cette journée où les femmes étaient sous le feu des projecteurs, comme Valentina. Trois membres de la brigade en ont profité pour parler de l’importance de l’égalité filles-garçons dans notre société.

M. Lameyer a ensuite projeté un message vidéo de l’astronaute japonaise, Niaoko Yamasaki, sur son expérience dans l’espace. Puis deux femmes réunionnaises ont pris la parole en visioconférence, Erika Vélio et Varinka Ponomale, qui ont encouragé les élèves à suivre leur passion. Varinka se définit comme « une malbaraise de l’est » qui a suivi les pas de son grand-père, ouvrier à l’usine de Bois-Rouge, en choisissant de faire des études de génie mécanique aéronautique à Toulouse. Son parcours remarquable lui permet aujourd’hui de postuler en tant qu’astronaute, tous les élèves lui ont souhaité bonne chance.

Mais la plus belle surprise de la matinée fut l’arrivée des élèves de CM2 de Mme Léandre qui ont pu communiquer avec Thomas Pesquet le mois dernier. Les enfants et les lycéens ont alors discuté librement dans l’amphithéâtre puis parlé de l’espace grâce aux jeux et panneaux d’exposition apportés depuis leur école de Saint Leu. Un bon moment d’échange où les plus jeunes n’ont pas hésité à prendre la parole pour former les plus grands.

Pour clore cette fête exceptionnelle, les élèves de seconde ont offert aux enfants un poisson nommé Valentina, puis tout le monde a dansé dans l’amphithéâtre, avant de braver la pluie et le froid tamponnais en quête du système solaire dans la cour, guidés par M. Carret de l’atelier des deux Infinis.